Qui suis-je ?

A propos

Business mind-reader et aligner

On m’appelle Lucy en référence au film de Luc Besson, ou on dit que je suis une mentaliste.

Quand une personne me parle de son business ou de sa vie, je vois instantanément les zones de frictions internes. Ces frictions sont compensées par des actions, de l’agitation et de nombreux questionnements. C’est l’inverse de la fluidité. Généralement, il me faut pas plus de 5 minutes pour remettre de la fluidité et amener un nouveau mouvement propice à ce que souhaite le dirigeant. J’ai décidé de mettre cette super-acquité au service des dirigeants.

J’ai consacré plus de onze ans à des recherches approfondies sur la mécanique cognitive humaine et ses liens avec la mécanique quantique.

Diplômée de l’École Européenne de Psycho Somato Analyse (EPPSSA), j’ai développé mes propres approches et tiré des conclusions, aboutissant à la création du Human Mapping : une cartographie qui révèle comment les données stagnent au sein de notre structure interne et nous influencent au quotidien.

De thérapeute, je suis devenue fondatrice de mon propre centre de formation pour psycho-praticiens et d’une école en ligne dédiée à l’apprentissage de la mécanique interne de chaque individu.

En 2024, j’ai fermé ces entreprises pour me concentrer sur la prochaine étape de l’implémentation de mes travaux : l’Intelligence Artificielle, au côté d’une pointure de la tech.

Aujourd’hui, je suis CEO et co-fondatrice d’Imagine AI Future et dirige également une entreprise de conseils pour les dirigeants.

sans fond

" Si vos rêves ne vous font pas peur, c'est qu'ils ne sont pas assez grands "

Ellen Johnson Sirleaf

l'entrainement et le résultat

Voici une histoire que je raconte souvent quand on me demande d’où vient la vitesse de mes méthodes :

Hokusai était un peintre très célèbre dans le royaume.

Un jour, l’empereur décida de lui passer une commande.

Il le fit venir dans son palais, lui remit une bourse d’or et lui demanda de lui dessiner une simple mouette.
Un an passa, l’empereur sans aucune nouvelle de sa mouette se dit qu’Hokusai était vraiment un artiste exceptionnel et que la bourse d’or était peut-être insuffisante; il lui en fit donc parvenir une deuxième.

La seconde année, ne voyant toujours rien venir, il se dit qu’il avait peut-être tort de convoquer Hokusai comme n’importe lequel de ses sujets.

Un artiste aussi exceptionnel valait peut-être aussi une visite exceptionnelle.
L’empereur se rendit donc en grande pompe chez Hokusai et celui-ci le reçut dans son atelier.

Après force politesses réciproques, l’empereur demanda: « Alors Hokusai, et cette mouette? ».

Hokusai s’empara alors d’un parchemin et d’un trait de fusain rapide, lui exécuta le dessin! l’empereur fut un peu interloqué : « Comment Hokusai ! tu as pris deux ans et reçu deux bourses pour ce seul instant ? »

Hokusai, sans rien dire, leva alors un rideau masquant le reste de son atelier.

Derrière le rideau, il y avait dix mille dessins de dix mille mouettes.

Mes valeurs

Finesse et Précision

Expertise et Excellence

Autonomie

Objectivité

Voir toujours plus loin

Retour en haut